Economie Tout voir

PLF 2023: Sekkouri dévoile les budgets prévisionnels consacrés à ses départements

PLF 2023: Sekkouri dévoile les budgets prévisionnels consacrés à ses départements

Le budget prévisionnel alloué au département de l'inclusion économique, la petite entreprise et l'emploi se chiffre à 813,6 millions de dirhams (MDH) en 2023, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri.

Le ministre, qui présentait le projet du budget du ministère de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences devant la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) au titre de l'exercice 2023, a fait savoir qu'une enveloppe de plus de 1,62 milliard de dirhams (MMDH) sera allouée au département des Compétences.

S'agissant des établissements relevant du ministère, Sekkouri a relevé qu'un budget prévisionnel de 4,98 MMDH sera alloué à l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), 264 MDH à l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), et 3,20 MMDH au Fonds de la promotion de l'emploi des jeunes. Pour le budget d'investissement, il s'élève à 736 MDH en 2023, contre 464 MDH en 2022, en augmentation de 58,68%, a noté le ministre.

Pour le plan d'action au titre de l'année 2023, le ministre a souligné qu'il reposera sur plusieurs axes, dont la gouvernance de l'ANAPEC, la poursuite de la mise en place du programme des cités des métiers et compétences, outre la création de cellules d'accompagnement et de suivi dans le milieu rural et quasi-urbain.

Il s'agira également du renforcement du partenariat entre les secteurs privé et public, la mise en place d'un programme de formation et d'encadrement des cadres du ministère et des établissements y afférentes, en plus de l'adoption d'une approche nouvelle pour appuyer la dimension régionale de l'emploi, ainsi que l'opérationnalisation de nouveaux services pour soutenir les très petites entreprises.

Le programme du ministère concernera aussi la promotion du secteur de l'inspection du travail, ainsi que la poursuite de la mise en œuvre des conclusions du dialogue social, a ajouté le ministre.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 24 Mai 2024

Football pour amputés : L'équipe nationale qualifiée pour la Coupe du monde 2026

Vendredi 24 Mai 2024

La Togolaise Ibrahima Memounatou, première femme élue présidente du Parlement de la Cédéao

Vendredi 24 Mai 2024

Cannabis licite : Un tremplin pour l’économie et la santé marocaines

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required