Economie Tout voir

Réforme de l'Administration et agence de gestion des participations de l'Etat : Benchaâboun sonne la mobilisation

Réforme de l'Administration et agence de gestion des participations de l'Etat : Benchaâboun sonne la mobilisation

 

Dans le cadre de l’implémentation des orientations Royales relatives à la réforme profonde du Secteur Public et à la création d’une Agence Nationale dont la mission consistera à assurer la gestion stratégique des participations de l’Etat et à suivre la performance des Etablissements et Entreprises Publics (EEP), Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, a présidé, lundi 7 décembre 2020, à cet effet un séminaire organisé à l’initiative de son département.  

 

Ont pris part à ce séminaire Aziz Rabbah, ministre de l'Energie, des mines et de l’environnement, Mostafa Terrab, président directeur Général du Groupe OCP, Fouad Brini, président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger méditerranée, Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’Office national des chemins de fer, Zouhair Mohammed El Oufir, Directeur Général de l’Office National des Aéroports, Badre Kanouni, président du directoire du Holding d’aménagement Al Omrane et Abderrahim El Hadifi, directeur général de l’Office national de l'électricité et de l'eau potable.  

Ce séminaire a connu, également, la participation de représentants du ministère de l’Intérieur, du ministère du Commerce, de l’industrie, de l’économie verte et du numérique, du ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, du ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale ainsi que de la Société nationale des autoroutes du Maroc.  

Lors de son intervention, le ministre a rappelé le contexte global des réformes relatives au Secteur Public suite aux orientations Royales qui constituent une base solide pour l’implémentation d’un nouveau modèle de gouvernance et de gestion stratégique des EEP et le lancement d’un plan ambitieux de relance économique.  

Ce qui appelle une nouvelle approche du portefeuille public en distinguant entre les entreprises publiques ayant le caractère de sociétés anonymes, les établissements publics à caractère commercial qui seront transformés en sociétés anonymes, d’une part, et les établissements publics non commerciaux disposant ou non d’une autonomie financière, d’autre part.  

Le séminaire a été l'occasion de présenter les grandes lignes du projet de réforme des EEP et de donner un aperçu sur la future Agence nationale de gestion stratégique des Participations de l’Etat et de suivi de la performance des EEP (missions, périmètre, gouvernance…) et sur les principaux holdings sectoriels proposés dans ce cadre. Il a été également une occasion pour la concertation avec les parties prenantes impliquées dans ces deux chantiers structurants et le renforcement de leur adhésion ainsi que pour l’enrichissement des projets de lois afférents à ces chantiers en perspective de leur introduction dans le circuit d’approbation

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 31 Janvier 2023

Economie mondiale : Le FMI prévoit une croissance de 2,9% en 2023

Jeudi 26 Janvier 2023

Inflation: BAM met les pieds dans le plat

Mardi 24 Janvier 2023

Zone euro: L'activité économique progresse en janvier après six mois de contraction

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required