Politique Tout voir

Le Caire : Akhannouch représente le Roi à la Conférence de soutien à Al-Qods

Le Caire : Akhannouch représente le Roi à la Conférence de soutien à Al-Qods

Le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, représente le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, à la Conférence de soutien à la Ville Sainte, dont les travaux ont débuté, dimanche12 février 2023 au siège du Secrétariat général de la Ligue des États arabes au Caire.

La délégation marocaine prenant part à cette Conférence de haut niveau comprend notamment le Directeur chargé de la gestion de l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, Mohamed Salem Cherkaoui, le Directeur des Affaires juridiques et des Traités au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, El Hassan Lasri et l'ambassadeur du Maroc en Egypte et représentant permanent du Royaume auprès de la Ligue des États arabes, Ahmed Tazi. 

La conférence connaît une importante présence arabe et islamique, avec la participation du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, du président palestinien, Mahmoud Abbas, du Roi Abdallah II de Jordanie, du Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul Gheit, ainsi que des représentants de haut niveau d'organisations régionales, arabes et internationales, dont les Nations Unies, l'Organisation de la coopération islamique, le Mouvement des pays non-alignés, l'Union européenne, l'Union africaine et le Conseil de coopération du Golfe.

La Conférence aborde les développements politiques en Palestine en plus des dimensions juridiques et de développement des investissements à travers trois axes principaux.

Le premier axe met en lumière la réalité politique dans la Ville d'Al-Qods et les graves violations commises par le gouvernement d'occupation israélien, tels que la confiscation des terres, la construction de colonies, les démolitions de maisons, le déplacement forcé de citoyens de leurs maisons et les tentatives de changement de statut juridique et historique de la Mosquée Al-Aqsa, en plus des crimes en matière de droits de l'Homme.

Le deuxième axe est lié à l'aspect économique et vise à identifier les priorités de développement et les pistes d'investissement dans la Ville Sainte, notamment dans les principaux secteurs prioritaires que sont le logement, l'éducation, la santé, le tourisme, la culture, les femmes et la jeunesse.

Quant au troisième axe, il inclut l'aspect juridique, étant donné que les Maqdessis font face à de nombreuses lois et procédures israéliennes racistes, qui visent principalement à les réprimer et sont considérées comme faisant partie des facteurs expulsant les habitants d'Al-Qods et priver la Ville Sainte de sa composante palestinienne. 

Cet axe s'attardera sur les tentatives de changement du statut historique dans la Mosquée Al-Aqsa et des Lieux sacrés d'Al-Qods, les déplacements forcés, les démolitions de maisons et le ciblage des programmes d'enseignement arabes.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 23 Fevrier 2024

Aziz Akhannouch: Quand le discours triomphant se heurte à la réalité économique

Mercredi 14 Fevrier 2024

Akhannouch s’entretient avec le Premier ministre de la République du Niger

Mardi 06 Fevrier 2024

Soutien pédagogique : 2 millions d'élèves bénéficiaires

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required