Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

UA : Début à Addis-Abeba des travaux du Conseil exécutif

UA : Début à Addis-Abeba des travaux du Conseil exécutif

Jeudi 06 Fevrier 2020 Par Laquotidienne

 

Les travaux du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) ont débuté, jeudi au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba, en prélude du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union (9-10 février), avec la participation du Maroc.

La délégation marocaine est conduite par l’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

Le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a présenté, à l'ouverture de cette session, le bilan de l’organisation pour l’année 2019 et les perspectives pour 2020.

Il a, dans ce contexte, mis l’accent sur l’amélioration de la gouvernance, notamment financière, au sein des mécanismes de l’UA et l’amélioration de la coordination entre les différents organes de l’organisation.

La réforme de l’UA est un processus de transformation qui se poursuit, a-t-il dit.

En abordant le thème de l’UA pour l’année 2020 : «Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique», Mahamat s’est particulièrement attardé sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), soulignant qu’il s’agit d’un projet de portée stratégique qui interpelle tout le continent et exige des pays africains la maitrise de tous les aspects de cet ambitieux projet.

Sur le registre sécuritaire, le président de la commission africaine a souligné que les défis dans ce domaine continuent de représenter une source de préoccupation.

Il a souligné que le regain des conflits armés dans certaines régions et les infiltrations de groupes extrémistes, notamment au Mozambique, renforcent l’UA dans ses efforts de faire taire les armes.

En même temps, ces défis interrogent la doctrine africaine en matière de sécurité, a-t-il dit.

L’ordre du jour de cette session du Conseil exécutif comporte l’examen du rapport de la 39ème session ordinaire du Comité des représentants permanents (COREP), du rapport annuel sur les activités de l’Union et de ses organes, du rapport sur le thème de l’année 2019 «Année des réfugiés, des rapatriés et des personnes déplacées internes : vers des solutions durables au déplacement forcé en Afrique» et du rapport des comités du conseil exécutif et des comités ad hoc.

Le Conseil exécutif se penchera également sur le rapport de la réunion conjointe du Comité ministériel sur le barème des contributions et du Comité F15, du Comité ministériel sur les candidatures africaines au système international, du Comité ministériel de suivi de la mise en œuvre de l'Agenda 2063 et du Comité ministériel sur la Cour pénale internationale.

Les ministres des Affaires étrangères examineront en outre la note conceptuelle et la feuille de route sur le thème de l’année «faire taire les armes à feu : créer des conditions propices au développement de l’Afrique».

Le Conseil exécutif se penchera aussi sur les offres des Etats membres d’accueillir le Centre africain d’excellence du marché inclusif (AIMEC), la mise à jour sur la stratégie de transformation numérique de l’Afrique (2020-2030) et les progrès accomplis par la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

Cette session sera notamment marquée par les élections d'un membre masculin du Comité africain d'experts sur les droits et le bien-être de l'enfant, de six membres de la Commission de l'UA sur le droit international (CUADI), d’un membre du Conseil consultatif de l'UA sur la corruption et de dix membres du Conseil de paix et de sécurité (CPS).

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Union africaine
Partage RéSEAUX SOCIAUX