Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Déconfinement : Magnez-vous bon sang !

Déconfinement : Magnez-vous bon sang !

Vendredi 19 Juin 2020 Par Laquotidienne

 

Pendant 80 jours, les Marocains ont fait preuve de discipline et de civisme.

Pendant 80 jours, ils se sont pliés aux multiples décisions des autorités, particulièrement sur le plan sanitaire.

Pendant 80 jours, les «débrouillards» ont été contraints de rester chez eux, privés en conséquence de revenus.

Pendant 80 jours, ils ont fait preuve de patience et d’endurance pour affronter, entre quatre murs, l’oisiveté pour certains, la solitude pour d’autres et, pour une grande partie, cette violence psychologique due à une longue période de confiscation de leurs libertés.

Aujourd’hui, le désir de (re)vivre prend le pas sur l’obligation de rester chez soi, quand bien même le coronavirus circule toujours dans le Royaume.

Comme nous l’écrivions lundi, à Casablanca en tout cas, les habitants ont choisi, d’eux-mêmes, de se déconfiner.

Les Marocains ont besoin d’aller chez le coiffeur.

Les Marocaines ont besoin d’aller chez leur coiffeuse et de refréquenter les instituts de beauté.

Les citoyens ont besoin de retrouver leur hammam et de faire du sport.

Les citoyens ont tout simplement besoin de retrouver une vie sociale, une vie saine.

Autant ils ont fait preuve de responsabilité en respectant scrupuleusement les mesures édictées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, autant ils peuvent en faire autant déconfinés, en se soumettant aux règles de distanciation physique, de port du masque, etc.

C’est d’ailleurs déjà le cas.

Dans les milieux professionnels, toutes les mesures sanitaires nécessaires ont été prises, conformément aux normes édictées par les autorités.

Dans la rue, tout le monde avance masqué, se déplace incognito, au point que même les vieilles connaissances deviennent méconnaissables.

Alors, de grâce, le 20 juin, quand il s’agira d’alléger le confinement, annoncez des mesures fortes !

Redonnez de l’allant à cette collectivité qui, pendant 80 jours, vous a fait aveuglément confiance.

Faites-lui aussi, simplement, confiance !

 

D. William

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX