Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Covid-19 : Le comportement des voyageurs pourrait faire du train un foyer  de contamination

Covid_19 : Le comportement des voyageurs pourrait faire du train un foyer  de contamination

Vendredi 07 Aout 2020 Par Laquotidienne

 

Le prolongement de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre 2020 prouve amplement que la situation pandémique est loin de s’améliorer.

 

La hausse vertigineuse des malades contaminés à la Covid-19 ainsi que le nombre de décès (1.144 contaminations et 14 décès le 6 août 2020) commandent l’intransigeance des autorités publiques pour faire respecter les mesures sanitaires et de distanciation physique, censées limiter la propagation du coronavirus. Faudrait-il le rappeler la pandémie est en passe d’atteindre la barre symbolique des 500 morts au Maroc.

Pour rappel, jusqu'au 6 août 2020, l’on dénombre au total 449 victimes liées à la Covid-19 . La dégradation de la situation pandémique appelle aussi de la part des Marocains l’observation scrupuleuse des mesures barrières. Or, ce que l’on constate à bord du train navette rapide (TNR) reliant la gare de Kénitra à celle de Casa-Port, frôle le scandale. Même si la réservation pour l’achat de titre de voyage est toujours en vigueur dans l’optique de maintenir le taux de remplissage du train à 50%, la violation ostensible de la distanciation physique à bord du TNR est une réalité désolante.

Certains voyageurs sont même prêts à en découdre pour s’asseoir coûte que coûte, et ce au mépris des règles de distanciation physique. Une fois assis, certains d’entre eux poussent encore l’inconscience à son paroxysme en faisant le choix d’ôter leur masque, transformant ainsi le TNR en un vecteur potentiel de la propagation de la Covid-19.

La question légitime qu’il y a lieu de se poser est qui de l’ONCF ou ce genre d’énergumènes pointer du doigt ?  En tout cas, il y a urgence pour que les responsables de l’entité publique remédient à cette situation qui en indigne plus d’un. Il convient tout de même de préciser que la mise à disposition de gel hydro-alcoolique et la désinfection fréquente du TNR constituent des mesures à saluer.


Momar Diao

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles