International Tout voir

Des roquettes tirées par centaines de Gaza vers Israël, au moins un mort

Des roquettes tirées par centaines de Gaza vers Israël, au moins un mort

La branche armée du Hamas palestinien a tiré des roquettes par centaines samedi matin depuis la bande de Gaza, faisant au moins un mort en Israël et mettant fin à une trêve globalement respectée depuis la fin d'une guerre de cinq jours entre Israël et ce territoire en mai.

Les tirs de roquettes au départ de plusieurs endroits de la bande de Gaza ont commencé avant 06H30 (03H30 GMT) et se sont poursuivis en début de matinée. L'armée israélienne a fait retentir des sirènes dans le sud et le centre du pays, invitant la population à rester près des abris.

De son côté, la branche armée du Hamas, mouvement islamiste armée qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, a annoncé avoir déclenché l'opération "déluge d'Al-Aqsa" contre Israël et lancé plus de 5.000 roquettes.

"Nous avons décidé de mettre fin à tous les crimes de l'occupation (Israël)", a déclaré la branche armée des Brigades Al-Aqsa. L'armée israélienne a déclaré que le Hamas était à l'origine d'une "attaque combinée, comprenant des tirs de roquettes et des infiltrations de terroristes en territoire israélien depuis la bande de Gaza".

Une femme d'une soixantaine d'années a été tuée et 15 autres personnes ont été blessées dans le sud d'Israël, a annoncé le Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix-Rouge.

Par deux fois dans la matinée, les sirènes ont retenti jusqu'à Jérusalem, où un journaliste de l'AFP a vu deux roquettes interceptées dans le ciel. Plusieurs explosions y étaient entendues vers 09h00 (06h00 GMT)

Une roquette est tombée sur la ville de Yavne, au sud de Tel-Aviv, où un homme a été légèrement blessé par des éclats, selon le Magen David Adom.

En mai, Israël avait lancé une offensive contre le Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza, déclenchant une guerre de cinq jours entre l'armée israélienne, le Jihad islamique et d'autres groupes armés de ce territoire ayant coûté la vie à 34 Palestiniens et une Israélienne.

Plus d'un millier de roquettes avaient été tirées de la bande de Gaza vers Israël, pour la plupart interceptées par le système de défense antiaérienne israélien. Israël avait de son côté multiplié les frappes aériennes sur le petit territoire.

Le Hamas, qui a pris le pouvoir à Gaza en 2007, était resté à l'écart de ce conflit.

Israël impose un strict blocus à la bande de Gaza depuis que le Hamas en a pris le contrôle.

Depuis le début de l'année, les violences liées au conflit israélo-palestinien se sont multipliées et ont coûté la vie à au moins 247 Palestiniens, 33 Israéliens, une Ukrainienne et un Italien, selon un décompte de l'AFP établi à partir de sources officielles.

Ce bilan inclut, côté palestinien, des combattants et des civils, et côté israélien, en majorité des civils et trois membres de la minorité arabe.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 27 Novembre 2023

Israël dit avoir proposé au Hamas "une option" pour prolonger la trêve

Lundi 27 Novembre 2023

Israël/Hamas : Le chef de la diplomatie de l'UE appelle à une trêve "durable"

Samedi 25 Novembre 2023

Gaza : L’ONU salue la libération d’otages

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required