Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

ONU : Un programme pour lutter contre les déplacements internationaux des terroristes

ONU : Un programme pour lutter contre les déplacements internationaux des terroristes

Mercredi 08 Mai 2019 Par Laquotidienne

L’Organisation des Nations-Unies a lancé mardi un programme de lutte contre les déplacements internationaux des terroristes, qui comprend notamment un outil informatique conçu pour mieux détecter les voyages et déplacements de présumés terroristes et extrémistes.

"Les récents attentats odieux commis au Kenya, en Nouvelle-Zélande et au Sri Lanka, entre autres, sont un rappel tragique de la portée mondiale du fléau du terrorisme", a souligné le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à l’occasion du lancement du programme à New York.

"Ces attaques soulignent la nécessité de travailler en étroite collaboration avec des partenaires du système des Nations-Unies et au-delà", a-t-il insisté.

Le programme est un projet du Bureau du contre-terrorisme de l’ONU, en partenariat avec la Direction exécutive du contre-terrorisme (CTED), l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et l’Office des Nations-Unies pour la lutte contre la drogue et le crime (ONUDC).

L’outil informatique "GoTravel" du programme a été conçu par les Pays-Bas et sera mis à la disposition des États membres.

Selon l’ONU, au cours des sept dernières années, un nombre "considérable" de terroristes se sont déplacés à travers le monde vers et depuis des zones de conflit.

En 2017, les Nations-Unies estimaient que plus de 40.000 combattants terroristes étrangers originaires de plus de 110 pays auraient rejoint des groupes terroristes en Syrie et en Irak. 

Après la défaite territoriale de Daech, de nombreux terroristes tentent de rentrer chez eux ou de s'installer dans des endroits qu'ils jugent sûrs ou dans d'autres parties du monde troublées.

"Beaucoup sont bien entraînés et pourraient mener de futures attaques terroristes. D'autres espèrent radicaliser et recruter de nouveaux adeptes à leur cause", a alerté Guterres.

Ces terroristes, "ainsi que ceux qu’ils inspirent, représentent une menace transnationale majeure", a-t-il averti.

Pour le chef de l’ONU, les échanges d'informations renforceront la capacité des États membres à détecter, prévenir, enquêter et poursuivre efficacement les infractions terroristes, y compris leurs voyages. 

"Cela permettra également de détecter et de perturber le trafic d'êtres humains et d'autres formes de crime organisé grave et d'identifier plus rapidement leurs victimes", a-t-il dit.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
ONU
Partage RéSEAUX SOCIAUX