Economie Tout voir

Le Maroc et le Bénin renforcent leur coopération halieutique et agricole

Le Maroc et le Bénin renforcent leur coopération halieutique et agricole

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki s’est rendu à Cotonou le 15 février 2024, sur invitation du ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche béninois, Gaston Cossi Dossouhoui, à l’occasion de la cérémonie officielle de lancement de la campagne de prospection écosystémique dans la Zone économique exclusive (ZEE) béninoise.

Cette campagne sera conduite par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) et l’organisation du Forum halieutique Maroc-Bénin sur les priorités de coopération bilatérale en faveur du développement du secteur halieutique . Le ministre était accompagné d’une importante délégation marocaine, constituée de nombreux responsables du département de la Pêche maritime, et de représentants professionnels au Bénin.

En effet, la mission de prospection scientifique s’inscrit dans le cadre du mémorandum d’entente signé entre les deux ministres, le 30 janvier 2023, lors de la conférence de haut niveau de l'Initiative de la Ceinture Bleue (BBI).

Véritable expédition scientifique, la campagne de prospection océanographique et halieutique des eaux maritimes du Bénin sera réalisée à l’aide du nouveau navire de recherche de l’INRH Al Hassan Al Marrakchi du 15 février 2024 au 22 février 2024, avec à son bord 33 personnes, dont 19 membres de l’équipage du navire, 7 scientifiques marocains de l’INRH et 6 scientifiques du Bénin. Conçu pour être une plateforme polyvalente de recherche et d'observation océanographique de pointe, le navire Al Hassan Al Marrakchi est doté de laboratoires multifonctions, en acoustique, océanographie, hydrographie et en biologie marine, pour étudier l’ensemble des composantes de l’écosystème marin. Cela inclut notamment l’évaluation des abondances des stocks de petits pélagiques et benthiques ainsi que l’étude océanographique et environnementale du milieu marin. Toutes ces études seront réalisées au profit du Bénin en vue d’une gestion durable de ses ressources halieutiques.

Marquant l’importance de cette action de coopération d’envergure et inédite, le gouvernement de la République du Bénin a été représenté en force à l’occasion de cette cérémonie avec la présence du ministre d’État de l’économie et des finances, du ministre des Affaires étrangères, du ministre de la Défense nationale, du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, du ministre du Cadre de vie et des transports, chargé du développement durable, ainsi que nombreux responsables des autorités locales et d’organisation régionales et du corps diplomatique. 

En outre, cette visite a été marquée par l’organisation du Forum halieutique Maroc-Bénin, autour du thème « Priorités de coopération bilatérale en faveur du développement du secteur halieutique comme locomotive de l’économie bleue ». Cette initiative témoigne d’une volonté forte de renforcer la coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Bénin, en mettant en avant l'économie bleue comme un levier stratégique pour une croissance et un développement socio-économique tant au niveau national que régional.  

Co-présidé par le ministre Mohammed Sadiki et son homologue béninois, ce forum a offert un espace d’échange riche et fructueux entre les nombreux responsables du secteur halieutique et de l’économie bleue pour accélérer la coopération dans ces domaines stratégiques pour les deux pays. Des dialogues sur les ambitions partenariales, suivi d’échanges technico-scientifiques, organisés en Business to Business (B2B), entre opérateurs et investisseurs marocains et béninois, portant sur la pêche, la valorisation, l’aquaculture et le secteur sanitaire, ont pu être menés pour faciliter la mise en place de partenariats et de projet économico-halieutiques.

Fortement mobilisé dans l’essor de son économie bleue, le Bénin érige, bilatéralement avec le Maroc, une dynamique concrète et conjointe dans le cadre de la durabilité de son secteur halieutique. 

Cette visite a également été marquée par la signature de deux accords visant à renforcer la coopération halieutique et agricole entre les deux pays.

Paraphé par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki et son homologue béninois, Gaston Cossi Dossouhoui, le premier accord s'inscrit dans une volonté commune de renforcer la coopération dans divers domaines liés à la pêche.

Il englobe la formation, la recherche scientifique et technique, ainsi que la surveillance et le contrôle des activités halieutiques. Des programmes communs de formation et de perfectionnement seront établis, accompagnés d'échanges d'expériences et de stages. 

Cette collaboration s'assigne pour objectif la gestion durable des ressources halieutiques, ainsi que l'échange du savoir-faire dans la transformation, la commercialisation et la valorisation des produits de la mer. 

De plus, une coopération administrative sera mise en place pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) et assurer la sécurité en mer, tandis que des partenariats entre opérateurs économiques des deux pays seront encouragés.

Quant au second accord, il définit un cadre solide de collaboration entre le Maroc et le Bénin couvrant la formation professionnelle agricole, le développement de l'agro-alimentaire, la gestion optimale de l'eau pour les besoins agricoles, ainsi que la préservation durable des sols. 

La mise en œuvre de mesures sanitaires, phytosanitaires et zoo-sanitaires est également prioritaire, autant que la recherche et le développement agricole. 

Les activités prévues comprennent des enquêtes, des séminaires, des ateliers, des expositions, des programmes d'apprentissage, des visites d'étude, ainsi que des échanges d'expertises et de technologies afin de favoriser une collaboration fructueuse et mutuellement bénéfique pour les deux pays.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 18 Avril 2024

33è Conférence régionale de la FAO : «Résilience», la clé pour une agriculture durable

Mardi 16 Avril 2024

Une première au Maroc: Le soutien financier aux engrais azotés dépasse les 2 milliards de dirhams

Mardi 09 Avril 2024

Cultures printanières et alimentation de bétail : CAM accompagne les exploitants à travers des offres de financement dédiées

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required