Economie Tout voir

Maroc-Turquie : Les patronats des deux pays s’engagent pour renforcer leur partenariat

Maroc-Turquie : Les patronats des deux pays s’engagent pour renforcer leur partenariat

Le patronat marocain et son homologue turc veulent renforcer leur partenariat afin de saisir de nouvelles opportunités d’investissement. Dans le cadre d’une rencontre entre la Confédération générale des entreprises du Maroc CGEM et une délégation d’opérateurs économiques turcs du «Foreign Economic Relations Board (DEiK)», les deux parties ont passé en revue les possibilités de coopération entre les entreprises des deux pays notamment dans des secteurs comme l'automobile, l'agroalimentaire, le textile, le tourisme, les énergies renouvelables et l'exploitation minière.

«La CGEM s'engage fortement pour faire de la coopération économique entre le Maroc et la Turquie un modèle de partenariat réussi et mutuellement bénéfique. Il est important de développer des relations économiques solides entre les deux pays dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant», souligne Najib Chraibi, président du Conseil d'affaires maroco-turc à la CGEM.

Il a, à cette occasion, mis en avant les attraits économiques du Maroc, considéré comme une destination d'investissement attrayante en raison de ses avancées infrastructurelles, ses écosystèmes industriels intégrés, ses initiatives en matière d'énergies renouvelables et ses nombreux accords commerciaux. Chraibi a également mis en lumière le potentiel commercial entre le Maroc et la Turquie qui disposent d'économies dynamiques et diversifiées. Chraibi a noté par ailleurs que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays qui a atteint 6 milliards de dollars en 2023 reste en deçà des capacités.

Conduite par Zayneb Bodur Okyay, présidente du Conseil d’affaires Maroc-Turquie, la délégation turque ambitionne de renforcer les liens économiques entre la Turquie et le Maroc. Des réunions bilatérales avec plusieurs institutions sont programmées pour explorer les opportunités mutuelles de coopération.

«Nous sommes ici pour expliquer les intérêts de l'industrie turque et découvrir les opportunités offertes par le Maroc. L'objectif est d'approfondir les connaissances sur le Maroc et la région africaine, ainsi que de déterminer les contributions potentielles de la Turquie à cette dynamique économique. Nous avons l'espoir d'établir des relations renforcées et d'augmenter le volume des échanges commerciaux et des investissements entre le Maroc et la Turquie», a affirmé Okyay.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 10 Juin 2024

Maroc : Plus de 493.000 candidats passent le baccalauréat

Jeudi 06 Juin 2024

Maroc : Interpellation de 4 dangereux individus partisans de Daech

Lundi 03 Juin 2024

Transparence fiscale : Ce que gagnent les pays africains, dont le Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required