Société Tout voir

Gestion déléguée de propreté : Ce qui va changer à Casablanca

Gestion déléguée de propreté : Ce qui va changer à Casablanca

 

Les nouveaux contrats de gestion déléguée de la propreté urbaine et de la gestion des déchets ménagers et assimilés à Casablanca, signés récemment avec les sociétés Averda et Derichbourg, sont entrés désormais en vigueur.

Ils comportent d'importantes nouveautés, dont les principales ont été présentées, mardi, lors d’une cérémonie officielle à la wilaya de Casablanca, en présence du wali de la région Casablanca-Settat, gouverneur de Casablanca, Said Ahmidouch, et du président de la commune de Casablanca, Abdellaziz El Omari.

Ahmidouch estime qu’il s’agit '’d’une nouvelle étape’’ en matière de gestion des déchets de la ville, observant qu’il a été remédié, dans les nouveaux contrats, aux ‘’défaillances’’ qui ont entaché les précédentes expériences en la matière.

Lors de cette cérémonie, le wali a également insisté sur l’implication de la population et sa sensibilisation quant à l’importance de la propreté de la métropole, appelant tous les acteurs concernés ‘’à assumer leur responsabilité’’ en vue de faire de la ville une métropole digne de sa réputation en tant que capitale économique du Royaume.

Même son de cloche chez El Omari qui a, entre autres, rappelé notamment ‘’les débats constructifs’’ ayant précédé la signature de ces contrats.

‘’Nous avons œuvré inlassablement pour offrir aux habitants de Casablanca un secteur performant, de manière à éviter les erreurs commises dans le passé’’.

El Omari a fait observer que Casablanca est la première ville à se doter de cette nouvelle génération de contrats.

Présentant ces nouveaux contrats, les responsables de Casa-Environnement ont, de leur côté, indiqué que plusieurs nouveautés figurent dans les nouveaux documents signés.

Tout d’abord, la ville va régler, annuellement, un montant forfaitaire aux délégataires.

Le système de règlement par tonnage sera dès lors abandonné, afin de maîtriser le budget réservé à ce secteur.

Autre nouveauté, les nouveaux délégataires ne se chargeront pas de la collecte de gravats.

C’est désormais le rôle des entreprises qui produisent ces déchets.

De nouvelles mesures sont également mises en place pour les grands producteurs de déchets (centres commerciaux, restaurants, hôtels, établissements scolaires et entreprises disposant de cantines...), qui se chargeront désormais de collecter leurs déchets ou paieront pour leur collecte.

La police environnementale entrera en scène à partir de juillet prochain pour sensibiliser les opérateurs qui produisent de grandes quantités de déchets et veiller au respect du cahier des charges.

Par ailleurs, la collecte des déchets ménagers se fera durant la nuit, entre 10h du soir et 6h du matin.

Les camions de collecte seront équipés de puces GPS permettant un suivi en temps réel des opérations de collecte et un archivage des données produites dans une base de données accessible aux délégataires et à la commune.

Ces véhicules doivent être en mesure de collecter des bacs, mais également des sacs.

Les déchets de certains quartiers seront collectés presque exclusivement en porte-à-porte.

Seront aussi équipés de GPS tous les véhicules de nettoiement et de balayage de la voirie, ainsi que les chariots de balayage manuel.

Les conteneurs seront pour leur part équipés d’une puce électronique, qui permettra de contrôler les prestations des délégataires, et de retrouver les bacs en cas de vol par exemple.

Averda et Derichebourg doivent mettre en œuvre tous les moyens matériels nécessaires (parc roulant, en qualité et en quantité, une conteneurisation suffisante et adaptée à la typologie d’habitat, matériel du balayage et autres accessoires) et le personnel (cadre et agents d’exécution) ayant les qualités et les compétences professionnelles requises pour accomplir les tâches prévues par le cahier des charges.

Aux termes des nouveaux contrats, le personnel du service de collecte doit éviter tout dégagement de poussière et toute projection de détritus ailleurs que dans la benne.

Tous les déchets déversés durant les opérations de chargement ou durant le déplacement des véhicules de collecte doivent être collectés immédiatement par l’équipe à l’origine de ce versement.

A cette fin, chaque véhicule de collecte disposera en permanence d’une pelle, d’une brosse et d’une bassine permettant le ramassage rapide et complet des déchets déversés.

Aucun déchet ne doit subsister sur le sol au départ du véhicule de collecte durant l’exécution d’un circuit de collecte.

Toutes les opérations doivent être effectuées sans bruits et en évitant toute détérioration des récipients.

Par ailleurs, les deux nouveaux délégataires doivent implanter progressivement des corbeilles dans les lieux publics les plus fréquentés qui sont régulièrement contaminés par des déchets jetés par les passants.

Ces corbeilles doivent être fabriquées de matériaux robustes et résistants, équipés de petites ouvertures, afin de les destiner essentiellement à l’usage des passants et solidement fixées sur le sol.

Elles doivent être vidées autant de fois que nécessaire par les équipes de nettoiement et celles de collecte.

Le nouveau contrat exige également un brossage vigoureux du sol et des voies à l’aide d’une solution détergente de nature à détacher la poussière, la suie et les petits déchets présents sur le sol, puis à les ramasser et à les stocker dans les cuves des véhicules ou dans des sacs plastiques.

La prestation du brossage et lavage sera suivie en temps réel à l’aide d’un GPS (position, vitesse...). 

Rappelons que le travail d'Averda et de Derichebourg consiste à assurer le nettoiement des trottoirs des voies et des places publiques, et de manière générale, le nettoiement du domaine public communal du périmètre de la gestion déléguée et à maintenir un bon état de propreté.

Elles sont tenues au respect des obligations de résultat du cahier des charges.

Suite à la résiliation des contrats de gestion déléguée de la propreté urbaine et de la gestion des déchets ménagers et assimilés, la commune de Casablanca a procédé au lancement d'un appel à la concurrence international pour la mise en place de la troisième génération desdits contrats de gestion déléguée.

Quatre sociétés avaient soumissionné à l’appel international à la concurrence (AMI) pour la gestion déléguée des services de propreté au niveau de la ville, lancé en juillet 2018.

Il s’agit de Mecomar, Norm, Averda, Derichbourg.

Ces deux dernière ont remporté cet AMI, d’une durée de 7 ans.

Le nouveau cahier des charges donne à chacune des deux sociétés un certain nombre d’arrondissements à gérer.

Et chaque arrondissement sera géré selon ses propres caractéristiques.

Ainsi, Averda gèrera Hay El Hassani, Aïn Chok, Roches noires, Hay El Mohammadi, Sidi El Bernoussi et Aïn Sebaâ. 

Derichebourg, quant à elle, prendra en charge les arrondissements d'Anfa, Sidi Belyout, Mâarif, Mers Sultan, Al Fida, Moulay Rachid, Ben M'sik.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 03 Octobre 2021

Gestion déléguée : Les nouvelles précisions importantes de Lydec

Mardi 16 Janvier 2018

Assainissement liquide : El Ouafi… fait le grand ménage

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required