La Quotidienne TV

El Otmani préside le Conseil d'administration de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques

 

 

Le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani a présidé, mardi à Rabat, la cinquième réunion du conseil d’administration de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, consacrée à la présentation et l’examen des réalisations de cette agence, notamment la mise en œuvre de sa stratégie pour la période 2017-2021, ainsi qu'aux perspectives de son action future.

 

Le Chef du gouvernement a saisi cette occasion pour saluer l’élection officiellement du Maroc à la présidence de la 64ème Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’organe directeur suprême de cet organisme onusien, en la personne de l’ambassadeur, représentant permanent du Royaume auprès des organisations internationales à Vienne, et ce par acclamation unanime, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

El Otmani s’est également félicité de la nomination du Maroc en tant que membre de la Commission Internationale sur les Normes de Sûreté Nucléaires de l’AIEA pour quatre ans, en la personne du Directeur général de l’Agence marocaine, réconfortant ainsi la reconnaissance internationale dont jouit le Royaume.

Le Chef du gouvernement a dans ce sens relevé les importants efforts de l’Agence et ses participations remarquables aux manifestations internationales, notamment celles relatives au renforcement de la coopération africaine, tel que le lancement du projet de développements des infrastructures organisationnelles des pays africains, en plus de la 15ème réunion de la commission d’organisation du forum des instances organisationnels nucléaire en Afrique, organisé à Vienne.

Ces participations, note El Otmani, ont réaffirmé la détermination du Maroc à contribuer aux efforts visant à répondre aux besoins grandissant des pays africains du point de vue organisationnel, des capacités humaines, des programmes d'inspection et d’autorisation mais également en termes d’échange d’expertises entre les différentes instances organisationnelles.

Au niveau national, l’Agence a pu développer au cours de cette année et malgré les obstacles engendrés par la situation épidémiologique actuelle, un projet pionnier relatif à la surveillance de la radioactivité de l’environnement en partenariat avec la Direction générale de la Météorologie nationale, en vue de mettre en place un réseau national de surveillance de radioactivité sur le territoire national en plus du renforcement du système d’autorisation et d'inspection des établissements et activités utilisant des sources radioactives Ionisantes, ce qui permet de protéger les professionnels et l’ensemble des citoyens des dangers émanant de l’utilisation des sources radioactives Ionisantes, poursuit la même source.

Le Chef du gouvernement a saisi cette occasion pour exhorter l'ensemble des intervenants à intensifier leurs efforts pour établir le cadre réglementaire nécessaire en vue de mettre en oeuvre la loi relative à la sûreté et à la sécurité dans les domaines nucléaire et radiologique et la création de l'Agence marocaine de sécurité et de sûreté dans les domaines nucléaire et radiologique avant octobre 2021, en prenant en compte la nécessité de respecter les normes internationales en vigueur, et pour être à la hauteur des aspirations du Royaume, suite à la mission d'inspection qui sera effectuée par l'AIEA au cours du mois de juin 2021 à la demande du Maroc, relève le communiqué.

Par ailleurs, les membres du Conseil ont suivi un exposé du Directeur général de l'AMSSNuR, Khammar Mrabit, consacré aux activités de l'Agence ainsi que les plus importantes réalisations au titre de l'année 2019.

Le Conseil d'administration s'est également penché sur le bilan d'action de la commission concernant la mise à niveau du cadre réglementaire de la sûreté et la sécurité nucléaires et radiologiques, qui a été créée en vue d'actualiser les textes réglementaires relatifs aux fonctions organisationnelles de l'Agence, portant notamment sur le transport des produits radioactifs, la gestion des déchets radioactifs ainsi que la formation en matière de sûreté et sécurité dans le domaine nucléaire et radiologique.

Le conseil a également examiné le plan d'action de l'Agence au titre de 2021, dans ces composantes relatives notamment à la poursuite de l'élaboration des textes réglementaires, la révision de protection radioactive, la préparation du registre national des travailleurs exposés à la radioactivité ionisantes, le renforcement du contrôle et du programme d'inspection et le développement de la culture de sûreté et de sécurité.

A l'issue de ses travaux, le conseil a adopté le rapport annuel de l'Agence au titre de 2019 et a approuvé son plan d'action de 2021, le budget de l'Agence pour 2021, les comptes de 2019 et le rapport d'audit y afférents, en plus de l'adoption d'un ensemble de décision concernant la gestion de l'Agence.

conseil de gouvernement

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 06 Decembre 2021

La situation épidémiologique au Maroc au menu du prochain Conseil de gouvernement

Lundi 22 Novembre 2021

Réunion jeudi prochain du Conseil de gouvernement

Lundi 15 Novembre 2021

La généralisation de la protection sociale au menu du Conseil de gouvernement